• votre commentaire
  • Paris : Agression d’un couple dans le 18e arrondissement aux cris de “sale blanc”, “sale feuj”, “sale pédé”

    Témoignage d’Alexis Feertchak, journaliste au Figaro :

    Agression d'un couple, il y a quelques instants dans le 18e. On a été plusieurs voisins à tenter de s'interposer et heureusement les policiers sont intervenus rapidement. Le plus symptomatique, les insultes : "sale feuj", "sale blanc", "sale pédé". Ça dit tout…

    — Alexis Feertchak (@Feertchak) October 4, 2020

    Cette scène est malheureusement assez habituelle. Dernière bagarre il y a 15 jours, une personne tabassée pendant plusieurs minutes, qui hurlait. La police, pour le coup, n'est jamais intervenue malgré des dizaines d'appel de voisins.

    — Alexis Feertchak (@Feertchak) October 4, 2020

    Il y a quelques mois, j'étais tombé sur une personne tabassée, en sang dans la rue, ses agresseurs l'entourant encore. J'appelle la police, qui me dit qu'elle ne peut pas intervenir parce que je ne suis pas juste devant la victime.

    — Alexis Feertchak (@Feertchak) October 4, 2020

    Quelques mois plus tôt encore, en passant dans ma rue, deux jeunes de 25 ans parlaient tranquillement de partir en Syrie. Je n'allais pas ostensiblement me retourner donc je n'ai pas vu leur visage.

    — Alexis Feertchak (@Feertchak) October 4, 2020

    Il y a trois semaines, les poubelles étaient renversées dans la rue. A 1h du matin, avec une voisine, on a enfilé nos gants et on a tout nettoyé. Ce quotidien, malheureusement, n'est pas de l'ordre du sentiment d'insécurité…

    — Alexis Feertchak (@Feertchak) October 4, 2020

    L’article Paris : Agression d’un couple dans le 18e arrondissement aux cris de “sale blanc”, “sale feuj”, “sale pédé” est apparu en premier sur Fdesouche.

     

    Extrait de: Source et auteur

    Suisse shared items on The Old Reader (RSS)


    votre commentaire
  • Paris : un centre d’accueil pour migrants bientôt installé près du Louvre Il ouvrira dans les locaux de l'ancienne mairie du Ier arrondissement de la capitale

     

    Un nouveau centre d’accueil de jour pour migrants ouvrira dans les locaux de l’ancienne mairie du Ier arrondissement de la capitale, dans le très chic et touristique quartier du Louvre. Cet établissement doit remplacer la « halte humanitaire » des Docks des Alcools, porte de la Chapelle (XVIIIe arrondissement), qui a fermé ses portes, rapporte RTL.

    Dans le prolongement du Louvre

    Ce centre disposera d’un pôle santé, droit et culture, il recevra 100 à 200 personnes qui pourront se doucher, « avoir accès aux soins et entamer leurs démarches administratives en vue de leur séjour sur le territoire ». Cette décision est la réalisation d’une des promesses de campagne d’Anne Hidalgo de « rééquilibrer les arrondissements de l’est et de l’ouest de  ».
    Le lieu d’accueil, géré par l’Armée du salut, va donc quitter un échangeur d’autoroute du nord de Paris pour un monument du XIXe siècle en pierre de taille, construit dans le prolongement du Louvre. Des Algeco équipés de douches et sanitaires seront disposés dans la cour. Pour la maire de Paris, « les colonnes et les grandes rosaces aux drapeaux bleu blanc rouge de l’édifice doivent constituer le symbole de l’accueil et de l’intégration française ».

    « C’est rigolo, comme projet »

    Samuel Coppens, porte-parole de l’Armée du salut, souhaite et envisage ce centre d’accueil comme « un lieu de vie apaisé et qui permette à des gens de vivre correctement leur temps d’attente ».

    « C’est rigolo, comme projet, de mettre des personnes sans papiers au cœur d’une mairie qui est le lieu de l’état civil », a-t-il ajouté.

    Boulevard Voltaire


    votre commentaire
  • Il y a 48 ans était créé le Front National
    Il y a 48 ans, le 5 octobre 1972, était créé le Front National, le vrai. Le combat de la droite nationale de convictions est plus que jamais d'actualité.
    L’image contient peut-être : 8 personnes, personnes debout et intérieur
     

    votre commentaire
  • zemmourpresident hashtag on Twitter


    votre commentaire