• Strasbourg : agressée parce qu’elle portait une jupe ..

    Insultée et frappée au motif qu’elle portait une jupe. Élisabeth, une Strasbourgeoise de 22 ans, a relaté sur les réseaux sociaux l’agression dont elle a été victime vendredi près de la médiathèque Malraux.

    Strasbourg : agressée parce qu’elle portait une jupe Insultée et frappée au motif qu’elle portait une jupe. Élisabeth, une Strasbourgeoise de 22 ans, a relaté sur les réseaux sociaux l’agression dont elle a été victime vendredi près de la médiathèque Malraux.

    La police lance un appel à témoins :

     


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  • L’Assemblée nationale, nouveau territoire conquis de la République

    L'auteur

      Journaliste et écrivain

    Lors d’une audition à l’Assemblée, elle portait un hijab : pour protester, des députés ont quitté la séance, mais hélas pas tous…

    Ceux qui sont resté n’ont qu’une seule religion : la soumission.

    Une commission parlementaire auditionnait des témoins pour connaître l’impact du Covid-19 sur la jeunesse. Il était donc logique qu’elle reçoive des représentants des syndicats étudiants.

    À l’Unef, on se réunit pour savoir qui irait à l’Assemblée. Les débats furent courts. Et c’est Maryam Pougetoux, vice-présidente du syndicat et voilée, qui fut désignée. À l’époque, quand elle devint numéro 2 de l’Unef, Marlène Schiappa et Jean-Michel Blanquer avaient protesté, voyant dans le voile le symbole de l’oppression des femmes.

    Quand Maryam Pougetoux se présenta devant la commission, quelques députés de droite quittèrent les débats. Mais aussi une députée LREM, Anne-Christine Lang, qui sauva l’honneur de son groupe.

    Il est vrai que c’est une originale. Pendant la campagne des municipales pour Paris, elle avait été porte-parole de Cédric Villani, un autre original. Mais elle ne fut pas suivie par les autres parlementaires LREM.

    Le choix de Maryam Pougetoux par l’Unef s’inscrit évidemment dans une stratégie délibérée. Le voile, selon le syndicat étudiant, doit être vu partout. Il est un instrument de conquête. Chaque jour, par tous les moyens, il doit s’imposer.

    Il est dans la rue, au travail, à l’entrée des écoles, dans le sport. Mais cela ne suffit pas : il faut aussi qu’il s’insinue dans les institutions de la République. Sa victoire n’est peut-être pas inéluctable.

    Mais il a déjà triomphé à l’Unef. Et a mis un pied à l’Assemblée nationale. Des députés l’ont accepté sans combattre. Quand on hisse le drapeau blanc sans même faire front, c’est que la défaite est souhaitée…

    Benoit Rayski


    votre commentaire
  • Seine-et-Marne : Deux adolescents grièvement brûlés en incendiant une voiture à Melun

    Illustration. (Adobe Stock)

    Deux adolescents de 16 ans se sont grièvement brûlés en incendiant une voiture à Melun (Seine-et-Marne).

    Ils réfléchiront sans doute à deux fois avant de remettre le feu à un véhicule, si toutefois l’envie leur prend de nouveau. Deux adolescents de 16 ans ont terminé à l’hôpital dans la nuit de lundi à mardi explique Le Parisien. Ces derniers ont mis le feu à une Opel Corsa dans la rue de Montaigu, à Melun, vers 1 heure.

    Les deux jeunes garçons ne s’attendaient certainement pas à ce qui s’est produit ensuite. Ils ont en effet été victimes d’un retour de flammes et ont été sérieusement brûlés. Les deux jeunes ont affirmé avoir agi pour rendre service à quelqu’un selon une source proche de l’enquête citée par le quotidien francilien.

    L’un des adolescents a été transporté aux urgences du Groupe hospitalier Sud Ile-de-France à Melun, avant d’être transféré à l’hôpital Trousseau de Paris (XIIe). Il devrait subir une opération de chirurgie plastique et souffre de brûlures à de nombreux endroits sur le corps.

    Le second brûlé, touché au bras, s’est présenté de lui-même à l’hôpital de Melun-Sénart. Il a ensuite quitté l’établissement avant de se rendre finalement à l’hôpital Necker à Paris (XVe).

    Les deux adolescents n’ont pas encore pu être entendus par les policiers, à cause de leur état de santé. Ils devraient pouvoir le faire la semaine prochaine.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires