• L'EX DE JEFFREY EPSTEIN SERA POURSUIVIE POUR TRAFIC DE MINEURES

    Ghislaine Maxwell, qui aurait recruté des mineures pour le milliardaire aujourd'hui décédé, a été arrêtée par le FBI aux États-Unis.

    Ghislaine Maxwell est accusée d'avoir recruté des mineures pour assouvir l'appétit sexuel de Jeffrey Epstein.

    Ghislaine Maxwell est accusée d'avoir recruté des mineures pour assouvir l'appétit sexuel de Jeffrey Epstein. Image: Getty

    La fille de l'ex-magnat britannique Robert Maxwell, 58 ans, a été arrêtée «sans incident» dans la ville de Bradford, dans le New Hampshire, a indiqué à l'AFP un porte-parole du FBI de Boston. Elle devait être présentée à un juge fédéral dans la journée. Selon l'acte d'accusation, celle qui fut un temps la petite amie du financier sera inculpée de six chefs d'accusation, notamment de trafic de mineures, pour avoir aidé M. Epstein dans des agressions remontant parfois à près de 20 ans.

    Le bureau du procureur de Manhattan a annoncé une conférence de presse à midi (18h00 heure suisse) pour présenter les chefs retenus contre cette femme qui figurait en tête de liste des complices présumés du financier depuis que ce dernier s'est suicidé dans sa prison en août 2019.

    Recrutement

    Un porte-parole a confirmé qu'elle avait été inculpée pour «son rôle dans l'exploitation sexuelle de jeunes filles mineures par Jeffrey Epstein». Plusieurs victimes présumées de Jeffrey Epstein avaient indiqué avoir été «recrutées» par Ghislaine Maxwell, au prétexte de massages notamment.

    L'arrestation de Ghislaine Maxwell, détentrice de plusieurs passeports, est un rebondissement majeur dans ce scandale retentissant: Jeffrey Epstein était une figure de la jet-set internationale, dont le carnet d'adresses comptait de nombreuses célébrités en Europe et aux Etats-Unis, y compris le prince Andrew ou l'ex-président américain Bill Clinton, avant qu'il soit arrêté puis qu'il se pende dans sa cellule new-yorkaise en août 2019.

    Disparue de la circulation

    Mme Maxwell avait disparu de la circulation depuis l'arrestation du financier. De nombreuses rumeurs avaient couru, relayées par les tabloïdes britanniques, sur les endroits où elle pourrait se trouver, mais les enquêteurs new-yorkais étaient toujours restés muets sur son sort ou sur l'éventualité de son arrestation.

    Les enquêteurs, qui avaient promis de traquer tous les éventuels complices de Jeffrey Epstein, s'étaient notamment concentrés sur le prince Andrew, deuxième fils de la reine Elizabeth II, l'accusant de faire semblant de vouloir coopérer avec la justice américaine dans cette affaire.

    Il est sommé depuis des mois de s'expliquer sur ce qu'il savait des activités de Jeffrey Epstein, une affaire qui empoisonne la couronne britannique. Dans des documents judiciaires publiés en août 2019, une femme, Virginia Roberts, affirme avoir eu des relations sexuelles avec le prince, auxquelles Epstein l'aurait contrainte, lorsqu'elle avait 17 ans.

    Le duc d'York a toujours démenti ces allégations, mais la publication d'une photo, montrant Virginia Roberts à cette époque enlacée par le prince, a alimenté toutes les spéculations, ainsi qu'un cliché montrant le prince en train de se promener à New York avec le financier alors même que ce dernier avait déjà été condamné et emprisonné pour prostitution en 2008. (ats/Le Matin)

    https://www.lematin.ch/faits-divers/ex-jeffrey-epstein-poursuivie-trafic-mineures/story/30970831


    votre commentaire
  • Par  La rédaction d'Infos-Toulouse 

    Airbus
    © Pixabay

    Le groupe Airbus a dévoilé les premières pistes de son plan de restructuration, mardi 30 juin. Près de 15.000 emplois sont menacés, dont 5.000 en France. 

    C’était attendu depuis la crise du coronavirus et la baisse de commandes auprès d’Airbus. Le géant de l’aéronautique va devoir faire face à « la crise la plus grave que ce secteur ait connu », a prévenu son président exécutif Guillaume Faury. 

    Pas de retour à la normale avant 2023

    Airbus prévoit la suppression de près de 15.000 emplois dans le monde, soit 11% des effectifs totaux qui composent le groupe. 5.000 d’entre eux seront en France, d’ici l’été 2021. Un plan lié à l’effondrement du nombre de commandes d’avion auprès du constructeur européen qui estime un retour à la normale d’ici 2023, voire 2025 au minimum. 

    Lire aussi : Charles Gave : « L’exploitation de l’homme par le technocrate ne fait que commencer »

    Les syndicats ont fait part de leur inquiétude, notamment sur des possibles licenciements forcés. Dans un premier temps, le groupe entend joué sur le non-remplacement des départs à la retraite et le non-remplacement des postes. Mais Airbus espère avant tout « assurer la durabilité de l’entreprise », a justifié son président exécutif, tout en assurant « limiter l’impact social de cette adaptation »

    Inquiétude chez les sous-traitants

    Le ministère de l’Économie a réagit dans la soirée du 30 juin, jugeant « excessifs », les chiffres avancés par le groupe. L’exécutif souhaite que le constructeur aéronautique « utilise pleinement les instruments mis en place par le gouvernement pour réduire le nombre de suppressions d’emplois »

    L’inquiétude à Toulouse règne, notamment sur le devenir des entreprises sous-traitantes d’Airbus. Cette baisse de commande pourrait conduire à des faillites et de nombreuses suppressions d’emploi. Et il ne sera pas facile de relancer l’activité. Toulouse sera-t-elle la première ville à subir la crise économique post-Covid ?

    Source : infos-toulouse


    votre commentaire
  • Comment nous voyons la haine de ses journaleux faux culs du système merdique !Pour uniquement un interview ,juste pour justifier leurs salaires de bons à rien ,cela nous rappelle les journalistes de l'EX PRAVDA ... (gauchos communistes) ...

    Bourdin, Pujadas, Margaux de Frouville : quand Didier Raoult malmène les journalistes et il a raison devant ses ploucs bien avares ....

     
    planetes360

    Invité le 25 juin sur le plateau de BFMTV et RMC, Didier Raoult a eu un échange très musclé avec Jean-Jacques Bourdin. 
    Ce n’est pas la première fois que le professeur marseillais joue la carte de la confrontation lors d’une interview : précédemment, les journalistes Margaux de Frouville, Apolline de Malherbe et David Pujadas avaient déjà fait l’expérience du style particulièrement direct du microbiologiste.

    Retour en images.

    votre commentaire
  • Racisme anti-blanc et génocide des blancs .

    Une façon pour faire progresser leurs communauté  africaine et Algérienne par rapport aux autres, c'est de se victimiser et d'accuser les autres de racistes car eux se sont des agneaux ...

    Les leçons qu'il faut en tirer de l’affaire Traoré: haine anti-Occident/anti-Blancs, néo-Barbarie… « Syndrome Mad Max »Cherchant a détenir le pouvoir en France ! Ils ont déjà testé avec De Gaulle et la gauche qui leurs favorise la tache en s'allongeant  pour l'Algérie Française ,cela a marché ,<<Alors pourquoi pas le faire en France métropole >> . 

    Alexandre del Valle analyse les alliances extrémistes islamistes, gauchistes révolutionnaires et néo-racistes/indigénistes noires autour de l’affaire Traoré, notamment les étranges amis des Traoré comme les responsables du mouvement « The Nation of Islam », l’organisation suprématiste noire dont le leader Louis Farakhan adore Hitler… Sans oublier les indigénistes anti-Blancs, les anti-juifs, anti-occidentaux et autres mélanchonistes et gauchistes trotskistes ou Black blocs…


    votre commentaire

  • votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires