• Port du masque obligatoire dans la rue

    Port du masque obligatoire dans la rue : une double faute du gouvernement


    En laissant aux maires et aux préfets la liberté de décider de l'obligation ou pas de porter un masque dans la rue, le gouvernement commet une double faute.

    Faute contre les libertés des Français au nom de l'hystérie sanitaire et d'une reprise fantasmée de l'épidémie.

    Faute contre l’État qui, après avoir déjà perdu son autorité et son prestige, laisse s'installer les gouvernements des juges, de l'administration, des Conseils, qu'ils soient scientifiques ou pas, des comités Théodule, des lobbies, de la finance et des conventions citoyennes, abandonne ainsi une nouvelle prérogative, cette fois entre les mains des hauts fonctionnaires et des élus locaux.

    L'État national, demain, saura redonner aux Provinces de France leurs libertés et les moyens de leur développement, mais il décidera. Et malheur à ceux qui viendraient alors à oublier leur devoir d'obéissance.

    Jean-François Touzé - Délégué général du Parti de la France


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :