• Le nouveau radar tourelle détruit ...

    Ardèche : le nouveau radar tourelle de Peaugres détruit quelques heures après son installation

     Un radar tourelle lui aussi vandalisé dans le Loiret (Photo d’illustration).

    Un radar tourelle lui aussi vandalisé dans le Loiret (Photo d’illustration). LP/Vincent Montgaillard
    leparisien


    Présenté comme étant « indestructible », l’appareil a été incendié jeudi soir à Peaugres, entre Lyon et Valence.
     
    Ils sont supposés être « indestructibles ».
    Une bonne partie des radars tourelles nouvelles génération installée récemment n'a pourtant pas fait de vieux os.
    À l'instar de celui de Peaugres, près d'Annonay (Ardèche).
    Comme le relate France Bleu, l'appareil a été incendié jeudi soir vers 22h45.
    Des pneus ont été déposés à son pied et enflammé.
    Le radar tout neuf avait été installé quelques heures plus tôt sur cette départementale ardéchoise.
    Ces nouveaux radars ont été installés pour remplacer ceux qui ont été régulièrement dégradés depuis un an et le début du mouvement des Gilets jaunes.
    Mais la nouveauté est loin de faire l'unanimité.
     Depuis leur mise en place, les appareils, censés échapper au vandalisme du fait de son positionnement haut perché, font l'objet de dégradations.

     

    Les dégradations se multiplient
     
    Fin août, la facture de ces dégradations s'élevait à 360 millions d'euros, estimait la Sécurité routière. Et Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, prévenait dans une interview accordée au Parisien : « À chaque fois qu'un radar est abîmé ou détruit, une enquête est systématiquement lancée. »
    Et Emmanuel Barbe de rappeler que les auteurs risquent non seulement une sanction judiciaire, mais aussi une très lourde amende : jusqu'à cinq ans d'emprisonnement et 100 000 euros d'amende.
    En Guadeloupe, dans l'Oise, en Haute-Marne, dans le Haut-Rhin ou dans les Côtes-d'Armor, plusieurs radars ont déjà fait l'objet de dégradations.


    Ces nouveaux modèles de radar sont capables de vérifier la vitesse des conducteurs.
    S'ils ne sont pour l'instant homologués que pour cette infraction, ils peuvent aussi savoir si une personne porte ou pas sa ceinture, vérifier le respect des distances de sécurité, identifier un dépassement réalisé par la droite…

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :