• La grande paresse du pouvoir Socialiste sur la sécurité des Français ...

    Par: sylvestre Brunaud..
    Un billet de février 2016 

    La grande paresse du pouvoir Socialiste sur la sécurité des citoyens Français ...

    Pour commencer, car c'est un des mensonges de plus de cette gouvernance avec le recrutement et la formation de 5000 fonctionnaires policiers et gendarmes sur
    deux ans (cette supplique dite à Versailles est uniquement faite pour ennuyer les droite molle et leur chefaillon), il n'y a pas à l'heure actuelle suffisamment de place dans les écoles de Police et de Gendarmerie, au mieux nous pourrions disposer à terme de 1800 à 2500 postes, ce qui sous-entend qu'il sera demandé toujours plus d'efforts à des fonctionnaires épuisés, qui cumulent
    un nombre d'heures supplémentaires défiant l'imagination.

    Les stocks d'armes et de gilets pare-balles actuellement utilisés ne sont pas adaptés à la menace, et contrairement aux louanges méritées, admettre que nos forces ne sont pas entraînées à faire face à une guerre. Loin de là ! Face à une entité qui utilise des armes de guerre, on ne peut pas envoyer sur le terrain des personnels équipés de matériels obsolètes et d'équipements et armes qui rendent la riposte risible.
    Si la loi renseignement est venue consolider la partie théorique, les effectifs policiers [DGSI] et militaires pour assurer une réponse cyberguerre est tout simplement ridicule en homme et en matériel. Nous payons le prix par les urnes depuis des décennies, du renoncement politique français dont les plus radicaux
    nous reviennent en force depuis plus d'un an maintenant pour justifier encore "plus d'Europe". Mais quelle Europe ? sous-entendu aussi encore plus de Nationaux mais de quel genre, de quelle religion ? Lorsque l'on voit la façon dont Poutine a cultivé son indépendance dans le domaine de la EW- (Electronic Warfare), lui permettant d'obtenir un temps d'avance considérable actuellement en Syrie, il y a de quoi se lamenter. 

    Si l'idée de la garde nationale parait bonne, pour qu'elle soit qualitative sur l'ensemble du territoire, il faudra la former ... Mais nous retombons dans le problème identique développé plus haut avec le manque de place et surtout de formateurs [bien entendu, les USA se proposent déjà de les former ...] Pour nous dominer et gérer la situation en France.

    Nous voilà donc comme au début de 1940, à faire la guerre à l'ennemi avec des troupes dont les armes et équipements ont largement contribué à la défaite [on peut avoir le plus grand courage et la détermination cela ne sert à rien si l'on est pas au niveau] Nous ne possédons certes pas une sécurité civile de qualité, mais pour qui connait un peu le domaine, il suffit de se demander quand a eu lieu le dernier exercice territorial d'envergure au niveau ORSEC incluant le plan blanc élargi
    des institutions de santé à échelon départemental ... Combien d'élus connaissent les exigences de leur propre zone de défense civile ! Préfets et autres (à mon sens PERSONNE). Avec la crise économique, est-on réellement en mesure de connaître ou en sont nos stocks stratégiques et pour combien de mois ?
    Où en est la sécurisation de nos points d'importance vitale ? Bonne question et personne ne pourra vous répondre.
    Nous sommes en guerre ! Inutile de rire. Les politicards institutionnels palabrent sur des situations et réponses à moyen et long terme, alors que nous aurions
    besoin de chefs de guerre, nous nous traînons des tièdes préoccupés du "quand dira-t-on" et de l'angélisme de circonstance.

    Vivre en permanence avec la menace terroriste qui perdure maintenant parait envisageable en se donnant les moyens des nations qui l'ont au quotidien depuis des décennies. SI VIS PACEM PARA BELLUM dit l'adage ... Avec un peuple de quiche incapable de discipline dans une phase d'état d'alerte, plus préoccupé par les « calinous », et les rassemblements main dans la main, on peut directement passer à la phase d'état de siège, cela nous fera gagner un temps précieux pour sauver les meubles et évitera l'incurie et le chaos que vont engendrer les inaptocrates.
    Il faut passer de l'état de sidération à la préparation de masse, cessez les imprécations inutiles dans les salons dorés de la république et se mettre en ordre de marche. Il y a urgence quand la nation est en danger ! Quand un président de la république n'est déjà pas foutu de faire rétablir et contrôler NOS frontières comment peut-il en tant que chef des armées prendre des décisions indépendantes de tout organe de pression, stratégiques et sensées pour l'intérêt de notre pays, d'un chef de guerre tel que Poutine quand il est
    lié à la patte par le retour dans l'OTAN acté par Sarkozy, vassalisé à l'atlantisme-UE qui supervise le renseignement avec des objectifs contraires à nos intérêts. En 4 ans ils n'ont pas été foutu avec leur puissance militaire de
    détruire 20.000 djihadistes mais les ont laissé tranquillement prospérer.

    Tous ces culs-de-jatte qui aujourd'hui sont muets sur le tourisme des terroristes en France et dans l'Espace Schengen et les médias de reprendre la bouche en cœur : "mais comment des terroristes peuvent t'ils se balader sur notre territoire Français en revenant de Daech ?".

    On se le demande ? Regardez une carte géographique et vous constaterez qu'elles sont nos frontières externes de l'UE avec un président très laïque :  98 % d'entres-elles sont de confession islamique, Erdogan, qui ne cesse par des modifications de la
    Constitution turque, d'installer un gouvernement islamique.Je vous remercie .

    Sylvestre BRUNAUD

    Etude et science politique sur méthode et recherche approfondie.
    Politique du monde Arabo-musulman.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :