• Floyd n’était pas un ange, voici le résumé de son « CV »


    Qui était George Floyd ?

    Nous imagions que de nombreuses personnes empathiques ne seraient pas allées protester si elles savaient exactement pour quels crimes le héros désormais posthume avait  été emprisonné.
    Floyd, son histoire et ses antécédents attestent qu'il était un criminel agressif, n'hésitant pas à utiliser son arme, ce qui a peut-être joué un rôle important dans la façon dont les policiers l’ont traité.
    Ceci est particulièrement valable en Amérique, où les armes peuvent être trouvées sur tout le monde.
    Les femmes isolées étaient les cibles favorites de Floyd, en un mot, il exerçait l'une des pratiques criminelles les plus basses qui terrifie et pourrit la vie des femmes.
    Une grande stature avec un physique particulièrement costaud, par sa présence uniquement, il était capable de susciter la peur chez les gens, et il en était lui-même conscient.
    Il en a fait usage en se jetant sur les femmes lors des cambriolages.
    Mais jamais le héros Floyd ne s'était attaqué à une famille, où il y avait des hommes.
    Floyd ne chassait que les femmes vivant seules, généralement après avoir sonné pour une raison ou une autre, et quand la femme avait ouvert la porte, il forcait brutalement l’entrée.
    Quand quelqu'un criait à l'aide, il frappait généralement à la tête.
    Il y a eu aussi un cas où il a fait semblant de venir pour relever le compteur d'eau, et quand la femme s'est rendue compte de la supercherie, elle était déjà allongée et Floyd a fermé la porte.
    Puis, ils a introduit ses amis qui l’attendaient dans la voiture.
    Floyd a simplement cloué le pistolet sur la tempe de cette femme pendant que les autres pillaient son appartement.
    Les dossiers de police ultérieurs montrent que cette femme avait identifié Floyd lors de la confrontation.

    Floyd est maintenant un héros, mais vous pouvez également demander aux femmes qu'il a visitées avec une arme à feu dans une petite ville tranquille, et si elles avaient osé dire un mot durant les émeutes.
    Rassurez-vous, elles n'ont pas oublié que Floyd les avait frappée tout de suite.
    Pensent-elles à lui également comme un héros, ou sont-elles plus rassurés de ne plus avoir peur de lui?
    Dans bien des pays rassemblant à notre civilisation les choses se passent ainsi.
    Floyd a travaillé dur pour qu’il soit traité de cette façon.
    Si un policier doit aller voir un homme et qu'il sait qu'il est un dégoûtant cogneur de femmes, un criminel armé, il ne sera pas gentil avec lui.
    De toute évidence, lorsque l'officier de police reçoit l'alerte, son « pédigrée » criminel apparaît sur le moniteur, détaillant bien le casier judiciaire.
    Ainsi, les policiers sont déjà préparés pour "la rencontre"  et pour la procédure à suivre.
    Il a eu beaucoup à faire avec l'autorité, des vols mineurs aux cambriolages avec violence, en passant par de fausses identités..., il a beaucoup « exercé ».
    Puis, en 2007, sa «carrière» a été interrompue, apparemment la prison de 5 ans y a également contribué.
    Une autre curiosité à propos de la mort de Floyd était qu’il avait du fentanyl (un analgésique narcotique) dans son corps et qu’il était positif au covid.
    La mort a été causée par une crise cardiaque, selon un expert médical.
    Pendant ce temps, d'autres rapports indiquent que la pression cervicale résultant de l'arrestation est la cause du décès. "

         
    lesobservateurs.ch

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :