• EN FRANCE, LA NÉBULEUSE COMMUNISTE

    EN FRANCE, LA NÉBULEUSE COMMUNISTE

    EN FRANCE, LA NÉBULEUSE COMMUNISTE (PC, Front de gauche, Lutte Ouvrière, NPA...) N'A PAS SEULEMENT UNE ADMIRATION REVENDIQUÉE POUR LES TYRANS OU POUR LES RÉGIMES CRIMINELS COMMUNISTES DE L'URSS AU VIETNAM EN PASSANT PAR CUBA. ELLE EST AUSSI PORTEUSE D’IDÉES NAUSÉABONDES ISSUES DE LA MOUVANCE GAUCHISTE, TELLES QUE LA DÉNATURATION DU MARIAGE OU LA PROMOTION DE LA PÉDOPHILIE.
    Si ce sont leurs amis socialistes qui sont aujourd'hui à la manœuvre dans ces attaques répétées contre le bien-commun et la morale la plus élémentaire, il ne faut pas oublier que les dirigeants socialistes passés et formés par le communisme, notamment trotskyste, sont légion. De Lionel Jospin à David Assouline en passant par le journaliste Serge July, celui qui, en tant que rédacteur en chef de Libération, faisait publier en janvier 1977 la pétition demandant la libération de trois pédophiles emprisonnés. Pétition signée par de futures "célébrités" comme Bernard Kouchner et Jack Lang, mais aussi par l'écrivain communiste Louis Aragon et le "compagnon de route du PC" Jean-Paul Sartre. En mai 1977, July faisait paraître avec complaisance le communiqué annonçant la création du "Front de libération des pédophiles" (FLIP). Jusqu'en 1979, le quotidien gauchiste, qui se réjouissait en 1975 de la prise de pouvoir par les khmers rouges au Cambodge, publiera des plaidoyers en faveur de violeurs d'enfants et récusera toute critique en invoquant des attaques "bourgeoises".
    Autre illustration de ces idées répugnantes, les "Comités Communistes pour l'Autogestion", proches de la Ligue Communiste Révolutionnaire (rebaptisée aujourd'hui "Nouveau Parti Anticapitaliste") publient en 1978 une brochure intitulée "Homosexualité et pédophilie" (photo ci-dessous) où plusieurs pédophiles y expriment leurs revendications.
    Toujours concernant la LCR, voici un extrait d'un article publié dans sa revue "L'Etincelle" (n°114, février 1981) et signé d'un certain "Choub" : "(...) il nous semble qu'il devrait y avoir accord aussi bien dans le mouvement homosexuel que dans le mouvement révolutionnaire pour la suppression de toute loi réprimant une relation adulte-enfant consentie, et donc sur la suppression de la notion de majorité sexuelle".
    De tels propos et attitudes sont à vomir et n'ont jamais été regretté par qui que ce soit dans la nébuleuse communiste. Au contraire, que ce soit le facteur rouge qui habite le quartier chic de Montmartre, ou Mélenchon le brailleur, ou encore les momies du PC"F", nous les avons tous vu récemment revendiquer toujours plus d'abjections au nom d'une fausse et mensongère "égalité" : adoption gay (privant des enfants d'un père ou d'une mère pour satisfaire des désirs d'adultes égoïstes), PMA pour les homos, GPA, théorie du genre qui nie l'altérité des sexes...Dans quelque temps, ils remettront le droit à la pédophilie sur la table de leurs idées folles et criminelles, au nom bien sûr de "leur" conception du "progrès, de la liberté et de l'égalité".

    Aucune description de photo disponible.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :