• Duel Schiappa vs Zemmour

    Duel Schiappa vs Zemmour

     

    Il est des gens, en politique surtout, qui nient avec la plus grande sincérité le REEL, celui qui devrait pourtant leur sauter aux yeux.

    Dernièrement, c’est la polémique entre Zemmour et Schiappa qui a mobilisé 391 000 spectateurs sur CNews. Le journaliste qui pourtant n’a pas la langue dans sa poche a eu beaucoup de mal à en placer une. Sans cesse interrompu par une Schiappa, dont la technique consistait à occuper le terrain, en lui coupant la parole, à tout moment; pour dire souvent des énormités, mais avec l’assurance naïve qu’on lui connait. « Je suis intelligente puisque je suis Secrétaire d’Etat » Comme aurait pu dire le regretté Fernand Rénaud. Pour paraphraser “Je suis intelligent, puisque je suis douanier”.

    La leçon était bien apprise. S’en même se rendre compte, elle reprend les pontifs du gauchisme le plus dépassé. Les mêmes utilisés par son maître à penser Jupiter, surtout quand elle ânonne que l’immigration est une chance pour la France. Et même, qu’avec les CPF notre pays s’est enrichi. Enrichi culturellement, humainement, spirituellement, techniquement ? Pas du tout ! Il s’est enrichi en gastronomie dit-elle. Peut-être, peut-elle parler des kébabs douteux de viande halal, dégoulinant de sauce indigeste, à l’aspect peu ragoutant.

    Pour elle, le coût de l’immigration ne compte pas, puisque ce serait un gain sur investissement. Et puis les immigrés ne se sont pas si nombreux qu’on le croit. Il y en aurait 6 millions, selon Hervé Le Bras, un spécialiste soi-disant, haut de gamme. Ce que contredit Michelle Tribalat, une démographe avertie, puisqu’elle donne un chiffre qui touche au double.

    Bien sûr, pour Schiappa, le grand remplacement n’existe pas. Ce que conteste Zemmour, en lui répondant qu’elle devrait aller faire un tour à Saint-Denis ou dans les banlieues de toutes les villes de France déjà islamisées et même dans les campagnes qui reçoivent de plus en plus de clandestins.

    Discrimination à l’embauche ? Réponse pertinente de Zemmour: Discriminer c’est avoir le droit de choisir qui on veut.

    En fait, de la désinformation sur toute la ligne, comme le camp du Bien sait si bien le faire. Et il faut dans ce cas, une bonne dose de patience pour écouter jusqu’au bout pérorer la donzelle.

    Mais le problème qui met la France en difficulté, c’est qu’ils sont des millions à voir la réalité avec l’autre bout de la lorgnette. Tous et toutes, drogués au prêt à penser. Ce qui me permet d’entrer dans des détails qui dépassent le cadre du rationnel, bien qu’il n’y ait rien de mystérieux. Car comment ne pas voir ce qui « crève les yeux » ?

    Qui connait l’existence des égrégores ? Autrement dit, des centrales de pensées. Le biochimiste Rupert Scheldrake, parle de champs morphogéniques. Sur le dictionnaire, on peut lire qu’un égrégore agit comme un accumulateur d’énergie mentale, nourri par les sentiments les émotions, les peurs et les désirs, et se renforce par le nombre de ceux qui l’alimentent.

    Là, on entre un peu dans le domaine des ondes radio. Il faut des émetteurs et des récepteurs. Les êtres humains, sont à la fois émetteurs et récepteurs. Des agglomérats de pensées individuelles, qui se groupent comme de la vapeur d’eau dans un nuage et qui les réfléchissent sur tous ceux qui sont branchés sur ces mêmes idées forces.

    Donc, notre camp du Bien s’autoalimente continuellement et ce n’est pas encore demain qu’il va changer d’idées. Il se persuade toujours davantage qu’il est dans le vrai et que ses opposants ont tort, car ses idées sont imprégnées dans les neurones, comme l’encre d’imprimerie sur le papier de Libération, du Monde ou de tous les journaux de gauche bienpensante.

    Sauf peut-être, des déceptions en séries, ou des coups durs peuvent les amener à revoir leurs certitudes et à plus de lucidité.

    Onyx


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :