• DRAME

                                                    LE SANGLIER DES MAURES

    Il y a 14 ans, cet assassin de 78 ans se donnait la mort après un nouveau crime. Retour sur l'histoire semée de cadavres du « Sanglier des Maures », condamné deux fois à la perpétuité

    DESCRIPTION

    Malgré les années de prison, Albert Millet n'a jamais pu contenir ses pulsions meurtrières. A Hyères, en 1954, alors qu'il est âgé de 25 ans, il crible de balles la tante de sa petite amie. En 1979, il tue son épouse d'un coup de dague. En 2002, c'est sa nouvelle compagne qu'il blesse. Enfin, en 2007, il abat un homme que fréquentait sa concubine. Comme toujours, Millet prend le maquis. Mais cette fois, il n'ira pas en prison : la police à ses trousses, il retourne son arme contre lui. A 78 ans, celui qu'on surnommait le sanglier des Maures s'éteint.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :